Le collège unique, le collège abdique!

 

Hey!

(…ya…Hey ya! You think you’ve got it, oh you think you’ve got it just don’t get it ’til there’s nothing at all…)

 ReformeMY BALLS!

Décidément, je n’en ai pas terminé avec notre Ministre de l’Éducation Nationale et de la Recherche…je suppose que vous avez du être ces derniers jours, harcelés d’informations concernant la nouvelle réforme de merde  des collèges pour un collège de merde unique (j’ai dit que c’était de la merde ? Oops! Sorry, je devrais plutôt écrire « matière fécale de couleur marron en non cas de diarrhée! Oops! (I did it again, I played with your heart, got lost in the game, oh baby baby ») Sorry, je devrais plutôt écrire « trouble du transit défini par une émission fréquente de selles molles »)!

Après avoir lu beaucoup d’articles quelques articles (oops! sorry, je devrais plutôt écrire « après m’être posée tranquillement afin de parcourir des écrits du regard afin d’en avoir une compréhension optimale »), je ne peux que m’indigner face à cette énormité qu’on veut nous faire passer comme une lettre à la poste! Et vu que ceux qui critiquent ce collège qui prône l’élitisme ont fait rédiger à des gens qui n’ont pas posé les pieds dans un collège depuis bien longtemps de toute évidence « spécialistes » un texte incompréhensible pour bien des personnes ,composé de mots de plus de huit lettres alignés pour faire genre « ouais, moi j’suis trop un expert, j’écris de longs mots que tu ne comprends pas mais t’inquiètes pas, moi non plus! »….expert, expert…en éducation je l’ignore, mais en connerie, ça, c’est une certitude!

Vu que vous n’avez pas que ça à foutre de vous taper une soixantaine de pages d’immondices  tous le temps, je le sais, d’examiner  cette réforme dans son entièreté, je vais tâcher de vous en expliquer les points les plus ahurissants les plus importants, du moins à mes humbles yeux.

EPI

1°/La star incontestée de cette nouvelle réforme s’avère être *tadaaaaa*: les EPI quoi encore ? (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires). Ma foi, l’interdisciplinarité, je n’ai rien contre. Mais elle doit être basée sur le volontariat et la cohérence. Si je n’ai pas envie de travailler avec mes collègues parce qu’il me cassent les couilles/brisent les ovaires que j’estime que ce n’est pas pertinent pour la progression de mon cours, il est de mon droit de travailler seul! L’idée de base n’est pas fondamentalement mauvaise, en revanche, la façon dont elle s’inscrit dans ce projet est largement débile discutable. Car on ne va certainement pas rajouter des heures dans le programme bien trop ennuyeux déjà de nos chers élèves pour instaurer ces EPI, non non! On va gentiment aller grignoter sur les matières soporifiques et inutiles comme les mathématiques! Au lieu d’apprendre à faire des calculs et tout et tout, on va donc s’amuser à entremêler des matières (wouhou! Faisons des maths en anglais! « On sé pa parlé frenssé mé ont sans fou! »); sauf que, pour ce faire, il va falloir concerter les collègues pour comparer les projets et mettre en place un cours solide et sensé qui transmettrait un savoir aux élèves tout en les amusant. Et sincèrement, profs fainéants que nous sommes, nous n’avons que ça à faire en sortant du collège, discuter boulot! C’est vrai, c’est pas comme si on avait des copies à corriger, un cahier de texte à remplir, des cours à préparer, des supports un peu mieux que ceux du bouquin à chercher pour rendre les cours un peu plus agréables pour nos élèves, des enfants, des chats, une famille! Bien évidemment, profs surpayés que nous sommes, nous sommes priés de bien vouloir organiser ces séances d’EPI sur notre temps libre! Parce que oui, bon, à moins de vouloir faire de la merde en barre n’importe quoi, un cours….ça se prépare!

collège_disparition_latin_grec

2°/ Madame Belkacem, devant Bourdin sur RMC (clique : vidéo en bas de la page),  certifie que l’apprentissage du Latin et du Grec n’est pas menacé et que ces langues mortes seront enseignées dans le cadre d’EPI. A la base, elle souhaitait qu’elles soient enseignées lors des cours de français (parce que les élèves ont une telle maîtrise du verbe « croiver » qu’il semble concevable de faire fi (oui aussi garçon) d’une ou deux heures de français par semaine), mais après réflexion, ces cours seront proposés lors d’EPI. Donc, si je résume, les EPI sont des cours choisis par chaque établissement. Par conséquent, un établissement de banlieue (allez, lançons nous dans le bon cliché) qui va estimer qu’il ne sera pas important pour les élèves  de se cultiver un peu, apprendre l’étymologie des mots qu’ils utilisent d’apprendre ces langues pourra ne pas les proposer et par conséquent, l’option de l’apprentissage de ces langues se métamorphosera en l’obligation de non apprentissage, le choix ne leur étant pas un seul instant offert. Collège unique, vous dites ?

dessin-anglais-socle0001

3°/Ce qui me sidère (« on dit S.I.D.R »…blague de mon kiné, désolée) en tant que prof’ d’anglais, c’est le traitement qu’on fait aux langues vivantes étrangères… Alors, grande nouvelle, on va instaurer l’anglais dès le primaire…Wouahouuu heureusement que ça n’existait pas déjà dites donc! Ayant moi-même enseigné en maternelle et en primaire pour les parents des tout petits qui le souhaitaient, j’ai des relents de « Head and shoulder, knees and toes, knees and toes »…les profs d’anglais comprendront, sinon, cliquez! Bref, je digresse (« graisse! »)…on intègre donc l’anglais dès le primaire MAIS on supprime les classes bilingues et européennes qui sont jugées trop élitistes pour madame la Ministre. Il est vrai que moi, jeune portoise, de milieu  -icidoitsetrouveruntermequisignifiemodestemaisenpire-, j’ai du intégrer une classe européenne allemand parce que mes parents sont riches/cadres/érudits! Qu’est-ce que ça veut dire alors ? Tout simplement que ces options sont proposées à TOUS les élèves qui choisissent avec leurs parents ou pas de se renforcer dans une langue. Ce n’est pas de la faute des professeurs si ces élèves ne sont pas volontaires! Aussi, lorsque les gamins vous demandent « Ouais mais, moi j’ai pas d’argent, je vais pas voyager, ça me sert à quoi de parler anglais/allemand/espagnol ? »….On pouvait au moins leur répondre « Et bien pour pouvoir communiquer avec ton correspondant et lors de ton séjour linguistique en Angleterre/Allemagne/Espagne » Ce qui provoquait chez eux des étincelles dans les yeux et une forte volonté de bien faire en classe et de suivre avec la plus grande attention. Parce que oui, même les gamins issus de milieux défavorisés peuvent avoir la chance d’effectuer ces voyages puisque des aides (et pas des aides de pédé heun! Désolée les homos pour l’expression, je vous aime!) sont offertes aux familles. Que vont devenir ces voyages linguistiques ? Vu que tout le monde doit être égal…y aura-t-il des voyages organisés pour TOUTES les classes ? OU alors, les établissements avec le plus de moyens organiseront des voyages pour leurs élèves…collège unique, vous dites ?

161_800

4°/ Au XXIème siècle, incontestablement, nous sommes à l’ère du numérique. L’utilisation d’outils tels que le TBI qu’un de mes élèves adore lécher (Tableau Blanc Interactif), l’ordinateur, le vidéoprojecteur, les tablettes tactiles, le mp4 et j’en passe est loué par tous! Il est vrai que pour les langues, ces outils représentent un atout considérable afin de rendre un cours un peu plus attractif. Mais encore faudrait-il disposer de ces objets dans TOUS les établissements.  Parce que envoyer des professeurs en formation inutile pour payer des gens qui te montrent comment créer un powerpoint qu’assister à une formation sur le numérique qui comporte des cours concernant l’utilisation de la tablette tactile en classe, c’est très intéressant! Ce qui l’est un peu moins, c’est de savoir qu’on ne pourra jamais reproduire ce qui a été assimilé pendant cette formation étant donné que les budgets de nombreux établissements ne permettent pas l’achat de ces outils dernier cri. Je suis actuellement dans un établissement où il n’y a ni tablette, ni mp4, ni mp3,  qui dispose de deux TBI qui ne sont pas fonctionnels, qui n’a pas de labo de langues et dans lequel, si l’on veut allumer le vidéoprojecteur (qui a été livré sans sa télécommande il faut le croire) pour montrer un document à ses élèves, ils croient que nous allons nous suicider en nous jetant du haut de la table que nous devons escalader pour atteindre le bouton « ON/OFF »…pratique, n’est-ce pas ?  Alors bon, le plan, il est bien joli, mais encore une fois, les collèges qui n’ont pas le budget ne peuvent pas se permettre ces  bijoux de technologie…collège unique, vous dites ?

CDhtgISWAAEpRi3

5°/ Le point « WhatTheFuckesque »  sur lequel je souhaiterais m’attarder: les termes employés pour qualifier désormais les activités telles que « piscine »; dorénavant on s’attellera à dire « se déplacer dans un milieu aquatique standardisé », qui est expliqué par le fait qu’on apprenne aux élèves à nager dans des piscines mais aussi en bord de mer paraît-il dans les DOM! Alors là, toutes mes excuses mais LOL MDR PTDR ATPR XPTDR LOLLOLLOL … je sais pas pour les autres DOM, mais en ce qui concerne la Réunion, on apprend bel et bien aux élèves à nager dans une piscine! Surtout qu’actuellement avec la crise requin, le terme approprié serait « comment se faire amputer par un requin qu’on va prélever parce qu’il a faim et qu’il est devenu agressif parce qu’on pêche comme des gros connards et que les « makottes » que nous sommes déversons toutes nos ordures dans la mer mais c’est quand même la faute des requins ». Sinon, le mot NATATION existe heun (oui, parce jusqu’à preuve du contraire, ce sont des cours de natation et non de piscine!) mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?  Ne vous en faites pas, les professeurs ont l’habitude de ce jargon stérile et improbable! Tous les textes qui composent les socles communs ainsi que les programmes sont formulés de la sorte. Allez dire à un gamin issu de milieu défavorisé que vous l’emmenez « se déplacer dans un milieu aquatique standardisé », soit, il va vous prendre pour ce dont vous aurez l’air un con, soit, il se demandera si ou la pou jure son monmon quelle étrange langue vous parlez!

theorie_du_complot_illuminati_maths_3-3-215_500p

6°/ Concernant l’Histoire, celle qui compose une partie de votre culture générale, les cours seront optionnels et il sera de la responsabilité de chaque établissement de déterminer le programme enseigné par les professeurs. Ainsi, Jean-Bob (on ne se moque pas!)  qui arrive en 6ème dans un collège de Saint-Denis et qui étudie l’histoire du Christianisme en première partie d’année déménage en cours d’année à Saint-Joseph dans un autre collège et se voit  suivre une seconde fois la séquence sur le Christianisme puisque à Saint-Jo en début d’année on a décidé de plutôt débuter par le Judaïsme. Résultat, Jean-Bob en aura marre du Christianisme et surtout, il sera désavantagé par rapport à ses camarades qui ont suivi tous les cours d’Histoire dans le même collège. Et en 5ème, ça nous donne donc un bourrique élève complètement perdu! Collège unique, vous dites ?

réforme collège1

Ainsi, la Ministre nous avoue que ce projet de réforme est le fruit de l’ennui des élèves.  Donc, nous, professeurs, devons tout mettre en oeuvre pour que ces malheureux jeunes ayant le privilège de pouvoir s’instruire afin de se bâtir un avenir contrairement à d’autres qui seraient capables de tout pour avoir la chance d’étudier, ne s’endorment pas en classe (On peut éventuellement les envoyer à Madagascar, en Inde ou en Chine, s’ils s’ennuient! Ils découvriront les bienfaits du travail dès le plus jeune âge afin de ne plus jamais pouvoir s’ennuyer). Bien sûr, lorsque le gamin a traîné avec ses potes la veille jusqu’à pas d’heure ou est resté toute la nuit devant la télévision, il est bien compliqué d’attirer son attention, son regard de poisson rouge, vide, combattant les paupières pour qu’elles ne se referment pas sur lui et qu’il ne bave pas sur la table !

L’on attend plus de nous d’inculquer notre savoir, l’on attend de nous de faire les clowns…le professeur entame ainsi sa métamorphose en animateur de centre aéré et tout ceci semble normal! Ce qui a le don de me faire sortir de mes gonds, car madame la Ministre, l’ennui est source de réflexion qui va permettre à chaque être de développer sa pensée propre et par conséquent l’esprit critique que vous nous sommez de leur transmettre. Vous n’imagineriez même pas le nombre d’idées brillantes nées de l’ennui provoqué par un cours. Car oui, il est tout à fait possible qu’un élève, à un moment donné s’ennuie en classe.  L’article de Marianne (clique)  relate les dires de madame Belkacem qui est persuadée que les élèves sont en décrochage scolaire car les cours ne les passionnent pas. Devrions-nous peut-être leur montrer les Angles de la télé-réalité ? Ils ne s’ennuieraient pas et se découvriraient même des vocations: putes, connasses, queutards et futurs dépressifs suicidaires ayant sombré à nouveau dans l’anonymat le plus total après l’arrêt de l’émission qui a provoqué chez le spectateur un désintérêt pour la personne insignifiante.

Il apparaît que les anciennes générations non dotées d’outils numériques et d’internet suivaient des cours stricts et se pliaient minutieusement aux règles de la grammaire. Il apparaît que ces générations se sont mieux débrouillées que nos élèves le font aujourd’hui. Les élèves désintéressés par l’école ? Estomaquant (bah…quand tu veux!) lorsqu’on sait qu’étant donné la conjoncture actuelle, de toute façon, ils n’auront pas de travail!  Et puis, à quoi bon se tuer à étudier et travailler dur puisque maman avec ses 5 enfants et ses allocations et aides touche plus que mon prof en restant chez elle à regarder des telenovelas rien fiche…nouvelle vocation: mère au foyer seule avec le plus de sources de revenus possible, communément appelées enfants. D’autant plus que depuis 2013, la loi contre l’absentéisme (clique) qui suspendait les allocations aux familles en cas d’absences répétées et non justifiées a été abrogée par madame George Pau Langevin (anciennement Ministre de la réussite éducative; celle même qui a débloqué des millions pour prélever les requins à la Réunion) qui estime que ce n’est pas la faute des parents si leurs gamins de 11 ans ne vont pas à l’école :) (ça doit encore être la faute de ma mémé!).

Aller à l’école est une aubaine dont trop peu de gens ont conscience. S’ennuyer est un putain de luxe et si certains avaient connaissance du nombre d’enfants qui aspirent à cette oisiveté, ils chériraient chaque seconde de cet ennui tant jalousé. Bien évidemment, on peut apprendre en s’amusant, mais il faudrait pour ce faire imprégner les élèves de certaines valeurs. Tout se mérite ici bas et c’est à la sueur de son front qu’on accomplit les choses (« Quoi? Tu as eu 5 en français ? Out prof c’est un moukate!!! »…c’est TOUJOURS la faute du prof!). Il faut se mettre au travail! Et nous avons beau expliquer cela aux gamins, nous tendons la main à des manchots quand, lorsqu’ils rentrent chez eux, leurs parents les laissent faire ce qu’ils veulent et ne leur expliquent pas, eux qui sont leurs modèles, (qui préfèrent montrer la culture du « assise devant télé, coque l’argent l’Etat » plutôt que la culture du travail) que rien n’est acquis ici bas et qu’il faut se battre pour se créer un avenir.

Si votre désir est de créer une société emplie de personnes inaptes à réfléchir après avoir englouti des idées pré-mâchées, des informations pré-digérées et d’en faire des êtres humains incapables de penser, parce qu’un citoyen qui réfléchit/pense est un citoyen qui dérange  (ce qui pourrait expliquer la volonté de supprimer les filières Recherche dans les Universités), alors je comprends. Mais si vous souhaitez sincèrement développer chez ces apprenants un esprit critique et une capacité à raisonner, laissez-donc ces enfants s’ennuyer! Vous voulez réellement influencer le niveau des collégiens français madame la Ministre ? Commençons par éduquer les parents! Les professeurs n’ont pas à payer les fautes commises sur leur progéniture.

strom2

Vous préconisez l’égalité de tous les élèves…ahhh pour sûr, ils seront égaux…dans la médiocrité!

 

college4l

Je suis prof’, Ré(pudiée)unionnaise…

Hey!

 (…brother, there’s an endless road to be discovered. Hey sister, know the water’s sweet but the blood is thicker)

 

profs

En tant que professeur, j’en ai entendu des réflexions (à la con) venant de personnes ignares qui déblatéraient au sujet de ce métier….qui déblatéraient au sujet de MON métier. Mais je ne peux malheureusement pas leur foutre mon poing à la face leur en vouloir car je risquerais d’avoir des problèmes plus jeune, moi aussi je pensais que…

« Oh bah les profs, ils sont toujours en vacances, c’est abusé! »

« Quoi ? Les profs sont payés pendant les vacances ? Quelle bande de branleurs! »

« Les profs ça bosse que dix-huit heures par semaines ? Ouais, en fait ils foutent rien quoi! »

 

 

education-nationale

Autant vous dire que lorsque vous intégrez le métier, vous avez envie de pleurer votre race et rentrer chez votre mère déchantez.Entre:

-les 268744567 15 mails (oui j’écris MAIL MAIL MAIL parce que MÉL C’EST MOCHE!!!) que vous recevez par jour

-les projets de réformes que vous devez vous taper

-le cahier de texte à remplir en ligne (« Alors aujourd’hui, j’ai rien foutu, j’ai donné des exercices à faire aux gamins parce qu’avec ma gueule de bois et le bruit qu’ils font, ils commençaient à me briser les ovaires sévère! » Essayez plutôt: activités langagières utilisées pendant le cours, activités réalisées, points de grammaire révisés, point de grammaire introduit, vocabulaire injecté, supports utilisés, trace écrite et exercices demandés pour le cours suivant)

- les cours à préparer (parce que PUTAIN NON ON NE TROUVE PAS LES COURS SUR LE NET!!!)

-les hyperactifs que tu dois occuper sans cesse pour ne pas qu’ils se mettent à frapper les autres élèves ou lécher le tableau (true story)

-les EIP (Elèves Intellectuellement Précoces) ou les dysques jockey (…lexiques, praxiques, graphiques etc…) pour lesquels tu dois adapter tes cours (par conséquent faire d’autres exercices, d’autres devoirs et oui, dans UNE classe tu peux avoir deux EIP, trois hyperactifs, un dysgraphique et un dyslexique…et bon courage!

-les lettres d’insultes des parents d’élèves qui vous assurent que leur gamin ne comprend rien à votre cours alors qu’ils ont 19 de moyenne (true story) et qui viennent taper un scandale à la réunion parents/profs

-les menaces des élèves (ceux qui emmènent des couteaux dans leur sac ou qui vous balancent des chaises à la gueule)

 

…et j’en passe, soit, vous vous ressaisissez et vous faites du mieux que vous pouvez parce que ce métier vous l’aimez, soit (et je vous l’accorde, il y en a beaucoup trop qui le font) vous pleurez  vous abandonnez. Pour récapituler, nous sommes à cran professeurs, psychologues, gendarmes, médiateurs, parents de substitution et pédagogues. Mais, lorsque vous avez droit à un « Madame, on t’aime! » / « Madame, votre cours il est trop bien! » / « Madame, on sait que des fois si vous criez c’est parce que vous voulez qu’on réussisse! » … vous oubliez tout et vous vous rappelez pourquoi vous faites ce métier!

Donc ça…c’était l’amorce (on dit LE morse xD )! Maintenant, passons aux choses sérieuses! Lorsque vous faites votre entrée dans l’Éducation Nationale, vous ne vous doutez pas un seul moment que vous allez devoir faire face à bien d’autres problèmes que les élèves difficiles et les heures de préparation de cours.

 

réunion

Je suis née à l’île de la Réunion (ZaMALIHAAAH), j’ai vécu ici toute ma vie, j’y ai tous mes proches et j’y ai fait toutes mes études. Sortie de mon Master Recherche du Monde Anglophone , je me décide donc à passer le CAPES et l’obtiens. Jusque là…tout va bien! J’effectue mon année de stage (exceptionnellement à la Réunion étant donné qu’à l’obtention des écrits du CAPES, la session « exceptionnelle » de 2013 a du patienter une loonnguee année pour se présenter aux oraux) dans un collège avec deux autres stagiaires (un martiniquais et une métropolitaine). Tout se passait bien jusque là, mais voila, arrive la phase des mutations inter-académiques! Tu vas donc faire une liste de voeux dont les gens qui te demandent de la faire se battent les couilles pour savoir dans quelle académie tu seras muté lors de ta titularisation. Jadis, naguère, antan, autrefois, il suffisait d’être natif de l’île pour obtenir 1000 points (tout ça est une histoire de barème, de points et nous sommes des numéros!) désormais, il faut constituer un dossier avec touuuuus tes certificats de scolarité et diplômes depuis la maternelle jusqu’à la fac, ton contrat de location, une photocopie de ta carte électorale, la couleur de ton string…what string color??? ton RIB et bien d’autres documents !!!

 

Au final, parmi les stagiaires de mon établissement:

-la métropolitaine reste à la Réunion

-le martiniquais reste à la Réunion

-la réunionnaise est mutée en Picardie

picardie

 

« Bah oui, mais t’as passé un concours national haannn! » =>> Ce à quoi je vais répondre « ET MON POING DANS TA GUEULE ??? » « Justement! » Parlons-en de ce concours national! Pourquoi les professeurs des écoles eux passent un concours régional alors que les professeurs du second degré doivent subir les mutations ?

Que tu aies envie de partir, c’est une chose, qu’il n’y ait pas de postes, c’est une chose….mais qu’il y ait des postes qu’on fait passer en heures supplémentaires (au lieu de créer un poste de 18h, on offre 20 heures supplémentaires à ceux qui gagnent déjà bien et qui n’en ont pas besoin!) ou qu’on offre à des contractuels (des personnes ayant fait des études dans la même matière sans avoir le CAPES) parce que ça revient moins cher…je ne peux m’empêcher de m’esclaffer, vous en conviendrez, lorsque je vois des spots de publicité de l’Éducation Nationale qui « recrute » (« Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d’alu…. ») à la télévision.

 

l'EN recrute

 

Car il faut savoir que lorsque vous êtes muté comme moi:

1/ Vous payez votre billet d’avion (plein pot vu que vous voyagez en juillet/août)

2/ Vous payez votre logement en attendant de trouver votre appartement

3/ Vous payez donc tout seul vos frais d’agence, votre caution et votre loyer

4/ Vous payez vos vêtements d’hiver (parce que bon « un tantine le port » fraîchement installée aux Avirons ne peut pas supporter les températures de Picardie d’emblée comme ça)

5/ Last but not least…on vous retire 1000€ sur votre paye! (« Oui dis-moi, tu pourrais aller acheter la vaseline pour te faire sodomiser s’il te plait? Oh au temps pour moi, en fait on va faire ça à sec!)

 

J’eus eu une lueur d’espoir lorsque je reçus un beau matin un mail (MAIL MAIL MAIL) du Rectorat qui me demandait d’appeler au plus vite concernant les aides que je devrais recevoir par rapport à ma mutation…Voici donc la conversation téléphonique kafkaïenne:

« -Allo oui bonjour, j’appelle suite au mail (MAIL MAIL MAIL) que j’ai reçu concernant les aides étant donné que je suis mutée dans une autre académie!

-Oui, euh…vous avez été contractuelle auparavant ?

-Non, j’ai passé mon concours directement après avoir terminé mes études.

-Ah! Ben nous on ne prend en charge que les personnes qui ont été contractuels pendant quatre ans.

-Euh…donc il aurait fallu que je rate quatre fois mon CAPES et qu’en attendant je sois contractuelle pour qu’on daigne m’accorder des aides ? J’aurais pas du avoir mon concours du premier coup ?

-Euh….oui… »

 jackie chan

…JE SUIS DÉSOLÉE!!! Tout est de ma faute :) Donc on me reproche en gros de pas avoir foiré quelques fois histoire d’être crédible! Et pour avoir réussi du premier coup, voila donc mon cadeau! « Oui, Najat, excuse moi, je voulais savoir euh…pour le billet, l’appart, tout ça tout ça, c’est ta mémé ou ton pépé qui paye ??? »

Je ne suis pas raciste, je ne suis pas contre le fait que les métropolitains travaillent à la Réunion et ce n’est d’ailleurs pas eux que je vise (Sauf ceux qui te sortent à l’annonce de ta mutation que « Oh bah ça te permettra de t’ouvrir un peu l’esprit, c’est toujours bien! » ….ce que je vais ouvrir c’est ton arcade sourcilière :D) Ajoutons à cela le fait que tu doives aider tes parents, que tu sois tuteur d’un frère ou d’une soeur handicapé(e) etc…ça ne compte pas! Parce que les seuls considérés comme étant de ta famille ne peuvent être que ton conjoint et tes enfants (C’est vrai, ta mère, c’est pas comme si t’étais sortie de son vagin!)! Autant te dire que lorsque t’es célibataire et prof’…t’es pas dans la merde! Et là, on te sort « Ben, tu peux faire des enfants, c’est 100 points par tête! » (ET C’EST OUT TI  MÉMÉ SA OCCUPÉ???) ou comment votre utérus devient la propriété de l’Éducation Nationale!

Et étant donné que je me suis pacsée trop tard pour eux (oui parce que dans l’EN tu as une date limite pour te pacser/te marier/pour faire une dépression/pour faire un gosse) et que les points ne sont pas comptabilisés pour cette année en cours, on me demande bien évidemment le plus naturellement du monde de partir toute seule comme une grosse merde  pour espérer obtenir les points de rapprochement de conjoint pour prétendre à un retour éventuel (dépression, bonjour!). Quand tu sais qu’on te demande également de pondre un gamin lors de cette même année pour avoir « plus de points », euh…on peut faire des bébés via skype maintenant ou bien on a recours à l’opération du saint zizi esprit ?

 

Et pendant ce temps, lorsque tu n’as pas ton CAPES et que tu bosses en tant que contractuel:

-tu as des postes à la Réunion

-tu peux avoir des postes à l’année

-tu as des indemnités pendant les grandes vacances

-tu obtiens un CDI au bout de 6 ans

SI J’AVAIS SU….CÉ? Pourquoi me suis-je embêtée faite chier à passer les écrits ici, prendre l’avion et me taper le décalage horaire dans la gueule, l’hôtel, le stress encore plus important vu que t’es loin de ta famille, de chez toi pour aller passer des oraux en métropole parce que ce serait bien trop simple de faire venir des jurés à la Réunion pour que les admissibles au CAPES n’aient pas à dépenser le fric qu’ils n’ont pas dans des compagnies aériennes, des hôtels, chez la SNCF etc… à passer ce concours alors que le Ministère de l’Éducation Nationale félicite et récompense ceux qui travaillent sans leur diplôme ? (Attention, je ne remets pas ici en doute les qualités de ces personnes!). 

Et qu’on soit bien clairs (euh…moi c’est Malihah!), je ne suis ni la première, ni la dernière à qui cette injustice arrive. Et vu que tout le monde trouve ça « normal » apparemment, le problème est loin d’être résolu.

najat vallaud-belkacem

Donc Najat (je me permets heun!), si on t’envoyait à plus de 10 000 kilomètres de ta famille faire un boulot éprouvant avec une importante baisse de salaire, toutes les dépenses à tes frais, toute seule et sans aucun soutien moral puisque tu ne pourrais même pas te payer un billet d’avion pour aller visiter ta famille…tu irais ? :) 

La jupe itère

Hey!

(…baby girl je sais que t’en as envie, lâche tes cheveux, laisse parler tes envies)

laïcité-a-l-ecole

Je sors enfin de mon silence suite à un énième événement qui m’a fait halluciner: en ce jeudi 30 avril, parcourant Facebook comme à mon habitude, je vois apparaître un article de L’Obs (clique!)/(qui nous a « spoilés » le 21ème épisode de Grey’s Anatomy  #rage #bâtards #bordeldeputes  #çasertàquoiquejévitedelirelesstatutsdesamispourmefairespoilerparunjournal ) relatant un(e) -placericiletermeappropriécarlesmotsmemanquent- impliquant donc une proviseure de lycée ainsi qu’une élève de ce même établissement de 15 ans à Charleville-Mézières. Nous apprenons donc que la jeune fille dénommée Sarah aurait été renvoyée chez elle  parce qu’elle n’avait pas une jupe à ras la joie de vivre, qu’elle porte le voile en dehors de l’établissement, qu’elle est musulmane et que les gens sont débiles afin qu’elle se « représent[e] avec une tenue neutre ».

mode

Moi professeure, j’en vois des gamines qui oublient de mettre leur pantalon le matin et qui ne subissent aucune remontrance! Donc les mini shorts qui laissent voir les joues des fesses OK; les leggings transparents avec le string apparent dessous OK; les moules la moule OK, les minijupes de mini-putes  OK, le maquillage façon camion volé à outrance en 6ème OK; la jupe longue PAS OK! Ah bah oui….suis-je bête !?

Pire encore que la réaction de cette  connasse  femme qui ne les aime ni longues ni noires (RACISTE! xD),  les commentaires des gens concernant l’article, consternante éthique:

IMG_0118

IMG_0120

Donc…si je résume, la jupe achetée chez KIABI serait une jupe HALAL!!! Je suppose, par conséquent, que Kiabi recrute des musulmans pour « halaler »  (premier groupe) les vêtements afin d’en faire des vêtements « islamistes » (je pensais qu’on avait touché le fond…apparemment y’a encore du pétrole à chercher en France). Non seulement cette enseigne engagerait des non français de souche mais en plus, ils vendraient des vêtements non conformes à la loi française! Oui parce que, à lire certains connards ignares (ohhh ça rime!) certaines personnes, dans la loi il est stipulé qu’une musulmane ne doit pas porter de jupe qui dépasserait les genoux. Kiabi (partenaire officiel de Daesh)…bande de traîtres!!! Pour couronner le tout, ces derniers prennent la défense de Sarah sur Twitter (comment osent-ils ? :O ) en lançant même le hashtag #Jeportemajupecommejeveux   Heureusement que des personnes telles que @Ouranos901 sont là pour rétablir l’ordre et la vérité…je vous laisse en juger par vous-mêmes:

IMG_0127

Nous avons donc assisté à la création de la jupe islamique/islamiste portée uniquement par des musulmanes afin de montrer leur appartenance à leur religion pour se venger du fait qu’elles ne puissent plus porter la tenue de ninja (pas de bombe…je déconne! xD) Ahh ces musulmanes, j’te jure!

 

IMG_0125
oliviawild

La-jupe-longue-d-Angelina-Jolie-Don-t_portrait_w674

 

 

 

Quoi ? Comment ? Que vois-je ? Victoria Beckham, Olivia Wilde et Angelina Jolie se sont converties à l’Islam ??? Ahem…pour être limpide je ne suis pas contre les jupes courtes! Bien évidemment, pas à 15 ans lorsque tu te rends dans un établissement scolaire! Après, sincèrement, que vous vous habilliez en nonne ou en fille de joie…peu m’importe, kiffez vos « lifes »! Haha Les femmes se sont assez battues pour leurs droits et si l’envie les habite (ohh elle a écrit « bite ») de porter une jupe de 2 ou 200 centimètres…c’est LEUR problème!

En revanche, le cas qui nous est présenté est particulier: il s’agît d’un établissement scolaire dans lequel les protagonistes doivent inculquer les valeurs de la République et agir en tant que « bons fonctionnaires de l’Etat de façon éthique et responsable ». Dans tout établissement scolaire, il existe des règles à respecter. Là, en l’occurrence, le problème aurait été le port du voile qui est désormais interdit. Or, la jeune Sarah l’aurait ôté avant d’intégrer le collège mais comme elle a gardé sa longue jupe noire ostentatoire de musulmane intégriste et provocatrice…« M’voyez ? » Pourquoi alors ne pas se tourner vers le réel problème ? La réelle provocation vestimentaire ? Que fait-on contre les leggings portés comme des pantalons ? Et contre les soutien-gorges qui dépassent du dos-nu ? QUE FAIT LA POLICE ???

 

images (2)

Heureusement que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes et que la France n’a aucun souci à se faire concernant le chômage, les violences faites aux femmes, la pédophilie, les maltraitances envers les enfants et les animaux et j’en passe! Raison pour laquelle nous pouvons faire d’une jupe une affaire d’état!

Même le célèbre journal en ligne britannique The Independent  y a consacré un article:  « French school kicks Muslim girl out of class because her skirt’s too long and provocative«  (clique) Nous faisons donc parler de nous…pour notre connerie (pour changer!) ! Et depuis ce matin, nous avons également droit à toutes sortes d’interviews ou autres débats concernant la laïcité (encoooooore), le port du voile, la fameuse jupe provocatrice alors qu’on diffuse des gens à demi tout nu à la télévision sans que cela ne choque personne!

Pendant ce temps, dans le monde….des gens meurent de faim, des gens sont séquestrés, violés, torturés, assassinés…MAIS UNE MUSULMANE A OSÉ PORTER UNE JUPE LONGUE POUR ALLER  À L’ÉCOLE EN FRANCE!!!

 

Einstein disait « Il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine…mais pour l’univers, je n’ai pas de certitude absolue. » S’il était toujours de ce monde, il s’apercevrait que la combinaison « bêtise humaine » n’est rien d’autre qu’un pléonasme puisque, par définition, la bêtise ne peut être qu’humaine.

 

#jeportemajupecommejeveuxetjevousemmerdebordeldebites

Une tête de con, une citation

Hey!

(…hey je sais que je te plais! Hey ça se voit à ce que tu fais! Hey tu te la joues pas discret, j’t’ai vu regarder mon hey)

 

Chers  toxicos du smartphone,

Puisque nous sommes du même acabit et que notre portable est devenu le prolongement de notre bras, je sais à quel point ce bijou de technologie est devenu essentiel à notre quotidien et nous permet, comme les connards irrévérencieux mordus de réseaux sociaux que nous sommes, de vérifier notre Facebook au réveil, au travail, à table, au restaurant, à la pissotière, au feu rouge, devant la télévision, devant l’ordi connecté à Facebook  dès que nous en avons l’occasion. Et entre les anniversaires (dont nous ne nous serions jamais souvenus en temps normal), les articles racoleurs sur Nabi-Nabilla, les fautes d’orthographe, les « duck faces », les photos de nourriture (coupable!), le verbe « croiver », les tests de personnalité pan pan (oui, à deux balles!), et les statuts du style  » Je suis fatigué » (auxquels nous aurions envie de répondre « ON S’EN BAT LES COUILLES/OVAIRES (rayer la mention inutile) PUTAIN  !!! ») est apparu le le phénomène « une tête de con, une citation » « un selfie, une citation »…vous ne voyez pas???

selfie950

J’ai, tu as, il a, nous avons, vous avez, ils ONT

Hey!

(hey, hey baby! I want to know if you’ll be my girl)

And…234566523 centuries later…I’m back bitches! \o/ (Ok, je me calme…) Je suis donc sortie de mon hibernation, malgré mes cours à préparer (Oui oui, ça se prépare! Non non, ça ne se trouve pas sur le net!) et ce fichu nerf coincé dans le dos, car une ignominie sévit depuis peu sur le net et semble faire partie d’une des deux maladies de ce XXIème siècle: Sexion d’assaut et Booba la déprime et la connerie.

Il y a quelque temps, je flânais sur un réseau social que je ne citerai pas (du nom de Facebook), et, grande fut ma surprise lorsque je vis ce qui me sembla alors n’être qu’une malheureuse faute d’étourderie: « Ont est allés à la plage » …pas de « xDey, posey, tmtcey ». Je me suis donc persuadée que « naaaaannnnnnnnn » et ben en fait SIIIIII!!!

Il s’avéra que, quelques jours plus tard, ce qui n’était censé être qu’une bévue se révéla une épidémie: l’Ebola de la grammaire française… Après en avoir insulté quelques uns (beaucoup d' »uns ») intérieurement au nom de la langue française  m’être indignée devant cette énormité, j’eus envie de catapulter à certains que PUTAIN! AVANT DE TE PRENDRE POUR UN PSEUDO PHILOSOPHE A LA CON AVEC TES PHRASES A DEUX BALLES TIREES D UNE CHANSON DE MAITRE GIMS QUI LUI AU MOINS A UN CORRECTEUR, BOUFFE UN PUTAIN DE BESCHERELLE BORDEL! ce serait bien avant de se lancer dans des soliloques à n’en plus finir (qui traitent toujours de sujets très touchants comme la vie de la mort de l’amour du coeur brisé mais qu’on s’en fout parce qu’ONT est forts…POURQUOI t’en fais un statut ALORS?) d’aller vérifier l’orthographe, que dis-je, la conjugaison, que dis-je, la GRAMMAIRE afin de donner une once de crédibilité à ces si belles pensées! (Ironique, MOI??? :O)

Parce que si je suis la LOGIQUE de certains…

ONT = ON au pluriel

Whatswrong

J’ignore qui a eu cette brillante idée mais la Grammar nazi que je suis n’a eu d’autre choix que d’en faire un article parce que bon, déjà, ça faisait dix ans et que vous aviez oublié l’existence de ce blog, me trompe-je? un moment et puis, je voulais qu’on m’explique. Non parce que… DANS QUEL MONDE? FILM? DANS QUELLE REALITE PARALLELE tu décides d’ajouter un « t » comme ça pour marquer le pluriel??? Sûrement parce qu’à la troisième personne du pluriel, les verbes conjugués se terminent par un « T » et que certaines gens « croivent » (du verbe croiver, 1er groupe) que ça s’applique également aux pronoms personnels.

Si vous comptez dans votre entourage des personnes de cet acabit, pourriez-vous leur expliquer que les DEUX SEULS ET UNIQUES emplois de « ont » sont:

1- ONT: verbe AVOIR conjugué à la 3ème personne du pluriel (Exemple: Ta mémé et ton pépé ONT vingt-quatre chats .)

2- ONT: auxiliaire AVOIR conjugué à la 3ème personne du pluriel (Exemple: Ta mémé et ton pépé ONT mangé du soso maïs ce midi.)

Histoire de voir un peu moins d’abominations, parce qu’entre les shootings photos de mannequins Facebook « maillés dans des branches à demi tout-nu en mode sekssyyy et qui doivent pas avoir beaucoup d’amis, parce qu’un ami, ça dit la vérité et non « wouahouuu trop belle ma chérieeeee » alors que la fille ressemble à un thon banane maïs gratiné avec le charisme et le sex-appeal d’une saucière (je vais me faire des amies, je sais) « vous avez demandez », « bonne anniversaire » et j’en passe, internet devient l’endroit où je me dis parfois que…

I-dont-want-to-live-on-this-planet-anymore

« Slt çv bi1? »

Hey!

(It’s OK, it’s OK, ’cause I’ve found what I wanted! I said hey! It’s OK, it’s OK, ’cause I’ve found what I wanted!)

newmessage
Coucou les loulous (ouais j’ai pas trouvé mieux, désolée…)! Aujourd’hui, après être sortie de mon hibernation estivale (mon estibation??? Oo), j’ai jugé bon qu’il serait temps de parler d’une chose que nous connaissons, maîtrisons et manipulons tous…le fameux SMS (Short Message Service) qui en France se fait appeler texto

Lancé par une équipe finlandaise en 1992, le SMS a aujourd’hui 22 ans, ce qui ne nous rajeunit pas… et a sa page WIKIPEDIA!!! Et bien que dans l’absolu, sa longévité n’est pas des plus grandes, il nous est difficile de nous remémorer l’âge de pierre ce temps où le SMS ne faisait pas partie intégrante de nos vies! Me trompe-je?

Il faut savoir, qu’initialement, le texto n’était pas destiné à tout le monde…il a sa page WIKIPEDIA(!!!) et a été inventé afin de faciliter la communication pour les malentendants lors de l’expansion du marché des téléphones portables de 10 kilos à l’époque.

Puis, ce petit malin qui a sa page WIKIPEDIA (!!!) a su séduire toutes les catégories de personnes qui ne peuvent désormais plus s’en passer. Ai-je mentionné le fait que SMS a sa propre page Wikipédia??? Maintenant, vous le savez! :)

Avec quelques 200 000 textos envoyés par seconde dans le monde (si tu veux être stupéfait, clique!), il existe des façons diverses et variées d’utiliser ce moyen de communication qui a révolutionné notre monde! Nous en faisons usage pour prendre des nouvelles, déclarer notre amour, proposer une sortie, demander l’heure d’un cours, rappeler la liste des courses, faire des hum hum quand notre moitié se trouve à l’autre bout du monde, annoncer un départ, un mariage, une rupture, une naissance, une disparition…et il y a bien des gens que ça gêne! Mais, en 2014, est-ce réellement choquant?

Tire la chasse!

Hey!

(you, out there un the cold, getting lonely,getting old, can you feel me?)

I’M BACK BITCHES! \o/ 

animal-rights

Depuis quelques soleils, l’idée me trottait dans la boîte crânienne d’écrire ma déclaration d’aversion envers la chasse. Elle m’était venue en voyant un reportage sur France 2, concernant un parc animalier au Texas, dans lequel des gens paieraient un bras une fortune (4000€) afin de pouvoir s’adonner en toute tranquillité à la connerie  ce qui semble être leur passe-temps favori, j’ai nommé, la chasse (ce qui est bien, c’est que des gens ne sont pas en train de mourir de faim dans le monde parce qu’ils sont sans le sou :) )!

bachman-lion

Ayant délaissé cette pensée, car, croulant sous le poids de la flemme du travail, je ne pus cependant pas ignorer l’article que je vis aujourd’hui (l’article en question) en flânant sur le réputé réseau social du nom de Facebook,  dans lequel, Le Nouvel Observateur exposait l’intelligence supra normale d’une grosse putain de connasse, pétasse, radasse, salopasse, pouffiasse de sa race  dénommée Melissa Bachman, pour rester courtoise :) Cette jeune sous-merde, pourriture, erreur de la nature se serait exhibée sur son compte Facebook, en photo devant l’animal qu’elle venait d’abattre de sang froid pour le plaisiiiiiiiir (Herbert, c’est pour toi!). C’est donc fière d’elle qu’elle paradait, ce 1er Novembre sur toute la toile, postant dans la foulée un tweet relatant de son exploit de la journée:

twitter

« @MelissaBachman: An incredible day hunting in South Africa! Stalked inside 60-yards on this beautiful male lion…what a hunt! »*

Avec 416 retweets et 200 fois favoris (au moment où Le Nouvel Obs a posté l’article), nous pouvons supposer qu’elle est suivie, soutenue et approuvée  par une pléthore d’orifices du rectum (autrement dit, des trous du cul), ce qui ne va pas pour me rassurer…bien au contraire!

Fort heureusement, des personnes sensées se sont indignées et ont lancé un mouvement contre cette biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip! Mais le mal est fait. Et il ne s’agît que d’une personne; qu’en est-il des autres?

Le Port sa mem mem

 

Hey!

(sexy lady, I like your flow, your body’s banging out of controoool, you put it on me ceiling to floor, only you can make me screaming back for moooore)

 

 

leggings2

 

Chers lecteurs,

Il y a peu, sur le réseau social de nano-blogging qui m’a permis d’avoir mon master like a bawss (comment elle s’la pèteeee) aka Twitter, le hashtag « #BandKafrine » faisait son apparition dans ma timeline grâce l’homme que l’on surnommait Blu (si tu veux voir ses élucubrations diurnes et nocturnes, c’est par là => @Alexander_Blu ) :

« #BandKafrine y met gros soutif sous un haut dos nu »

« #BandKafrine y calcule l’Etat papa zot zenfant. Fo li paye toute »

Ces quelques tweets, qui, reflétant la réalité (ne nous mentons pas!), m’ont donné l’envie, que dis-je, l’inspiration, que dis-je, la volonté de faire, une fois n’est pas coutume, un point mode… la mode de nombreux spécimens dont j’ai pu me foutre que j’ai pu  observer pendant mes nombreuses années de piétonne dans la ville où le sport national s’avère être le « flamber de poubelles sur rond-point », j’ai cité, le Port!

Les « séguess » comme elles aiment à se faire appeler, adoptent donc un look indémodable survolant le bon goût, la classe les années; ce qui lui vaut d’avoir quand même un certain mérite. Je vais donc, pour changer un peu, vous énumérer les « fashion points » qui constituent le look de la Portoise type…here we go!

- La combi léopard 70% lycra/30% polyester qui laisse entrevoir le joli string avalé par deux flans jonchés de cratères que vous pouvez compter à l’oeil nu…mesdames, le sport ou les jeans sont vos amis, sachez-le!

-Le dos nu (comme cité plus haut) vert, profané par le soutif ROUGE qui vous donnerait presque envie de chantonner « Noël, joyeux Noël » si le besoin de débecqueter ne vous animait pas à la vue des vergetures au niveau des aisselles…Yummy! Mais sinon, dos-nu, comme son nom ne l’indique pas, je sais, signifie que le dos est censé être NU…just saying!

-Et si elles ont un soutif, estimez-vous chanceux! Parce que le non port de sous-vêtements sous un haut transparent…c’est dégoûtant! Vous vous retrouvez donc face à deux sacs postaux qui semblent être balancés par un postier élancé à toute vitesse et pouvez même vous adonner à un jeu… »Retrouvons le téton ». Quand on fait un 200Z on met un PUTAIN de soutien-gorge et ON REGLE SES BRETELLES!!!…S’il vous plait!

-Les leggings, parlons-en (encore)! Ou devrais-je plutôt dire, le « moule la moule » (oui, je suis charmante comme fille, je sais), qui, je vous le rappelle…n’est PAS UN PANTALON! Ayez pitié, arrêtez de nous violer la rétine avec votre intimité que nous ne tenons vraiment pas à voir, à moins que vous soyez vraiment bien gaulée! Autrement, c’est à faire débander un taureau en rut.

-N’oublions surtout pas le piercing au nez fait dans l’arrière-boutique du chinois du coin avec une aiguille qui n’a PAS servi à percer d’autres personnes (non, non!) et qui à, préalablement, bien sûr, été stérilisée, qui commence à se putréfier…rien de plus glamour!

-Le point cosmétiques: le contour des lèvres noir pour seul maquillage des lèvres qui fait grosse salope quand même légèrement péripatéticienne additionné au vernis qui s’écaille sur les ongles des pieds pas taillés depuis trois ans? trois semaines…vous avez le duo gagnant!

-Le point coiffure: les cheveux plaqués sur le crâne d’où s’émane une douce odeur d’huile de coco entremêlée de sueur…étonnant lorsqu’il fait 30 degrés dites-donc! Et les « chouchous » qui ornent la tentative de chignon ainsi que les mèches qui sortent du milieu de la tête pour venir faire un joli cadre au visage… on en parle?

chouchou

Il y a bien évidemment d’autres éléments qui pourraient étoffer cette liste mais ce sont les plus récurrents! Certes, ces spécimens ne sont pas spécifiques à la ville du Port, nous pouvons en contempler aux quatre coins de l’île mais, disons qu’au Port, il y en a une pléthore!

HOMO…NDIEU!

 

Hey!

(hey qu’est-ce qu’y’a? Vas-y crie un peu mais dis-moi, mais qu’est-ce que t’as à vouloir m’tuer des yeux?)

mariagehomo

Maintenant que la loi a été votée et que le débat est officiellement clos (comme vos gueules je l’espère)…j’aimerais revenir sur certains points évoqués par les partisans de la manifestation des cons « manifestation pour tous ». Cet article s’adresse donc à vous, chers imbéciles heureux défenseurs du mariage, et j’ose l’espérer, va faire travailler ce qui vous sert de cervelle car OUI je prends parti et je clame haut et fort que je suis POUR le mariage pour tous!

Soyons tout de même réalistes, ce projet de loi annoncé par Monsieur Hollande n’était rien d’autre qu’une imposture servant à faire passer la pilule de la crise. Ce combat est important, je ne dirai pas le contraire, mais je pense qu’au vu de la conjoncture actuelle, il est des problèmes bien plus conséquents à régler. Car même les homosexuels aimeraient trouver du travail ou pouvoir subvenir à leurs besoins. Cela dit, le sujet a suscité de telles réactions qu’il est impossible aujourd’hui de ne pas en parler.

Rebondissons donc sur les arguments énoncés par les manifestants, sans parler de cette femme, maquillée à la truelle qui ferait mieux d’aller à la recherche de son coiffeur plutôt que de perdre son temps à déblatérer des inepties…Frigide Barjot!

Femmes, femmes, femmes

 

Hey!

 

(toi l’English man, enlève donc ton chapeau. What? What you say man? Don’t speak my mother tongue, ’cause I got my own style, you got you own style…)

wecandoit

 

Oui je sais, ça fait une éternité mais il semblerait que j’ai grave la flemme un petit peu un mémoire à rendre pour mai et que par conséquent, je ne peux plus consacrer autant de temps à la rédaction d’articles sur ce petit blog abandonné par moi, mais pas par vous…par conséquent je vous en remercie  cher public! :D

Pour mon grand retour, j’ai donc attendu qu’un sujet qui me tenait particulièrement à coeur me donne envie de chatouiller le clavier! Comme vous avez dû le comprendre, il s’agît de la journée internationale des droits des femmes…alors, pour ou contre?

La question ne se pose pas! Définitivement POUR!!! Alors stop les pseudo féministes ou autres personnes qui prétendent que « mais touuuus les jours c’est la journée de la femme haann »…bah oui, mais non! Effectivement, on ne devrait pas attendre un jour en particulier pour montrer un peu de respect à la gente féminine ou l’inviter au restau, lui offrir des chocolats (désolée, j’aime pas les fleurs) ou des LOUBOUTINS (ceci est un message subliminal)…mais voilà, après  que toutes ces femmes qui se sont battues pour qu’aujourd’hui, nous puissions porter une paire de jeans, voter, s’asseoir à la terrasse d’un café seule en attendant ses copines, à fumer sa clope en buvant son cocktail, maquillée, à taper un e-mail les gambettes à l’air, les lèvres fardées après être sortie du boulot sans se faire traiter de pute…je dis OUI à la journée des droits des femmes! Parce que s’il existe une journée de la raciné carrée ou une journée du gros pull, faut pas déconner,  la femme mérite au moins qu’on lui en attribue une pour ses droits!

« Older posts

© 2016 Hey Mali!

Original theme by Anders Noren | Pimped by TikOUp ↑