Putain!!!

 

Hey!

(Hey! Hey! That’s what I say…)

Ce mot qui vous est familier, j’en suis sûre, ponctue bien souvent nos phrases afin d’exprimer notre mécontentement de façon on ne peut plus mélodieuse. Il serait bien plus élégant de s’écrier « catiiinnn » qui, selon moi, est l’un des plus beaux mots de la langue française, si ce n’est LE plus beau, mais voilà, bien souvent, c’est ce fameux « putain » qui s’échappe! Sinon, dans la catégorie des synonymes, nous avons également « péripatéticienne », « prostituée », « fille de joie » et j’en passe, mais ce me semble quelque peu long… Si vous ne vous sentez pas concernés, vous pouvez procéder à un arrêt immédiat de la lecture sous peine de me trouver vulgaire! :D

Je ne vous cacherai pas que dans une journée, il serait impossible de vous compter/conter le nombre de fois où ce « gros » mot matérialise ma pensée…surtout au volant! Il arrive que des imprévus pointent le bout de leur nez ou que des accidents/oublis nous mettent hors de nous: des occasions à ne pas rater pour laisser notre vulgarité s’exprimer. Mais le « putain » s’emploie de différentes façons; en effet, il peut surgir à différents moments et pour maintes raisons. C’est pourquoi, pour vous, j’ai tenté de recenser les diverses façons de le lâcher dans la nature: 

putain

Le « putain » d’énervement: « PPPUTAIIINNN! » ou le plus récurrent il me semble

Exemple: Lorsque vous  vous prenez un coin de porte de placard restée ouverte en pleine  tête et que vous commencez à chercher le coupable en planifiant d’ores et déjà votre revanche OU que votre mère referme la porte sur votre doigt et vous fais sauter un ongle (true story)

Le « putain » de surprise: « Woh putain! »

Exemple: Lorsque vous marchez et que tout à coup, vous vous apercevez que votre talon est coincé dans une grille  OU que vous sortez de votre chambre en nuisette à 8h du mat’ et que vous vous trouvez nez à nez avec des ouvriers venus faire des travaux chez vous xD

 Le « putain » de culpabilité: « Haann puuutain. » ou celui propre aux étourdis

Exemple: Lorsque vous oubliez de faire quelque chose qu’on vous a rabâché de faire un million de fois comme « Éteins le four dans 10min, ok? Tu oublies surtout pas, tu éteins le four, heun? Wooh tu m’entends? Tu oublies pas heun? »…et que ça finit par sentir le cramé :D  OU qu’on vous demande de pas faire tomber les oeufs par terre parce qu’il en reste à peine 3, de quoi faire un tiramisu, que vous les portez touuut doucement et que, dans le dernier mètre, lorsque vous pensez pouvoir reprendre votre souffle…BAM!

Le « putain » de douleur:  « Aaahh ppuutttaaaiinn!!! » ou pour moi « Aaahh ppuutttaaaiinn d’sa mère la pute en string sur le barachois » (plus la douleur est vive, plus il est nécessaire d’allonger votre phrase xD )

Exemple: Lorsque vous êtes pieds nus et que vous vous cognez le petit orteil OU que vous parlez à un poteau et que vous glissez, vous vous cognez le gros orteil dans le coin du poteau en bois et vous faites une entorse…le PIED! (Ahah ahah xD)

Le « putain » d’agacement: « Pfff putaaiiinnn! »

Exemple: Lorsque vous avez passé une longue et fatigante journée, que vous rentrez chez vous, que vous n’avez qu’une hâte c’est de vous déshabiller et sauter sous la douche; vous ouvrez l’eau et vous vous apercevez qu’il n’y a plus de gel douche (dans ce cas là, oui je ressors pour en chercher ds un des meubles de la salle d’eau et souvent, je glisse parce que…pieds mouillés sur carrelage= BAM et lance un « putain » de douleur et de colère à la fois).

Le « putain » hilare: « ahaahh puutain! » ou celui qui précède le rire

Exemple: Lorsque vous montez des escaliers et qu’arrivé à la DERNIÈRE marche, vous la ratez OU que  vous faites un cale pied à une pote et c’est vous qui vous retrouvez par terre :D

Le « putain » de découragement: « putaaiinn » ; celui que vous vous adressez après un soupir

Exemple: Lorsque vous avez passé la nuit à bosser sur un dossier à rendre et qu’au moment d’imprimer, vous vous apercevez que vous n’avez plus d’encre dans votre imprimante OU que vous sentez le regard d’un beau jeune homme sur vous et que BAM…vous glissez xD

Le « putain » de peur/dégoût: « PUUUUTAAAAAAAAAAIIIINN » ou celui que votre voisinage entend:

Exemple: Lorsque votre cousin a la bonne idée de lancer une chaussure sur un margouillat et que ce dernier vous tombe sur le pied et vous fait ainsi danser la polka OU que vous êtes à un repas et que la personne en face vous dit « surtout ne bouge pas, il y a un cafard sur le dossier de ta chaise » …bien sûr, j’allais pas bouger, et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d’alu!

Le « putain d’exclamation »: « Putain d’*** » ou le putain composé:

Exemple: Lorsque vous désignez quelque chose ou quelqu’un en particulier comme par exemple « putain d’embouteillages » que vous agrémentez souvent du mot « merde » comme par exemple « putain de connard de merde »xD

Force est de constater après relecture de ces quelques exemples que la vie s’acharne sur moi xD Cela dit, si vous en avez recensé d’autres, si vous pouviez avoir l’amabilité, que dis-je, la bonté, que dis-je la gentillesse de bien vouloir les partager avec nous, ce serait fort sympathique! :) Avez-vous noté que, plus le degré de colère est élevé, plus on insiste sur la consonne « t » ??? Et que ce mot est employé de toutes les façons possibles EXCEPTÉ pour sa signification initiale??? (Oui je sais, je fais des découvertes de malade xD ) Parce que jusqu’à preuve du contraire, je n’ai jamais encore croisé de personne qui utilise « putain » pour qualifier une « putain ». De nos jours, d’ailleurs, ce mot est considéré comme une insulte et sert à désigner des personnes de petite vertu ou envers qui on développe une rage aiguë et contre qui, nous nous exclamons donc « la puuuuute » voire « laaa saloooope » xD N’ayons pas peur des mots mes amis, ce ne sont que des mots :)

Et vous alors, quel(le) est votre « putain »? :D

ps: Bon et puisque cet article m’a donné des idées, vous verrez peut-être bientôt un article au sujet de l’impact des insultes en créole comparées aux autres langues apparaître sur ce blog :D

22 Comments

  1. Putain j’ai bien rit ;-)!!!

  2. tu as oublié le putain d’approbation, celui qu’on utilise quand un pauv petit OUI orphelin ne suffit pas. Oh putain oui, putain que c’est vrai.;)

  3. T’as oublié  » pest putain va’  » ou bien j’ai raté une ligne. j’ai bien rit moi aussi :))

    • Oui mais ça c’est en créole :D T’inquiètes pas, je ne l’ai pas oublié, il sera même dans un prochain article, jette un oeil au ps ;)

  4. le « putain » de béatitude! xD
    Ouais, ça existe…!
    Quand t’as passé la pire journée et que là, tu te poses tranquilou dans ton canapé avec la super vue (sur la télé, pourquoi pas!), avec un verre et la ptite brises qu’il faut OU qu’après cette même journée, il t’arrive ZE truc tout bon pour l’effacer et là tu te dis « rhaaaa putain qu’c’est bon! » (ou « rhaaa…p’tain il existe Dieu! ») ^^

    • J’avoue avoir du mal avec la béatitude, je pense que tu l’auras deviné après m’avoir vue un aprém xD
      Mais je vois de quoi tu parles :) Dans ces cas là, moi, je m’arrête au « Aaaaaaahhh » ayant épuisé tte force pour ajouter un autre mot xD

  5. Le « putain » quand on postillonne (sprite ou autres) (cf : fyf)
    Le « putain » quand tu fais une marche arrière et que tu roules sur ta chaussure (n’est ce pas ?)
    Le « putain » quand, assise tranquillement sur la glacière, tu te fais plaquer comme au rugby par une fille et que tu te relèves sans avoir trop compris ce qu’il venait de se passer…
    Le « putain » (de rage, de haine, de colère) quand la fille de l’armoire raconte sa vie, et se tient telle une « péripatéticienne », « prostituée », « fille de joie » (cf : non je ne le dirais pas)

    Putain ! Que de putains de souvenirs.

    Allez ti pitin mdr :p Bisouuuuuuus !

    • T’es tellement con que tu sais même pas écrire ton nom…LARUSSO xD
      Qui c’est qui a roulé sur sa chaussure? oO Je suis choquée, choquée xD
      bisouus

  6. Putaiiin! trop fort!!! j’adoore!

  7. J’ai lu tout ça hier mais je n’ai pu commenter alors je me rattrape aujourd’hui ! J’ai juste KIF-FÉ ! Ça valait le coup d’attendre un jour de plus :D

  8. « Putain t’es trop forte j’ai grave kifé ma race!!!
    Kiss

  9. Putain de bonne idée que tu as eu de faire un article sur ces 6 lettres dont on use et abuse. ça m’a fait pleurer de rire . Bravo!

  10. Moi j’ai pas le réflexe « putain », par contre j’ai le réflexe « toto(ooooo)che (ton monmon/marraine/nénène, etc) ».
    Et ça marche très bien dans tous les cas que t’as cité ;)
    Sinon j’ai bien aimé le putain d’exclamation, dommage que tu n’as pas parler du putain d’interrogation et des putains de suspension ;)

  11. DIANTRE !

    Quoi ? comment ça je suis hors sujet ?…

    xD

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

© 2017 Hey Mali!

Original theme by Anders Noren | Pimped by TikOUp ↑