Le Port sa mem mem

 

Hey!

(sexy lady, I like your flow, your body’s banging out of controoool, you put it on me ceiling to floor, only you can make me screaming back for moooore)

 

 

leggings2

 

Chers lecteurs,

Il y a peu, sur le réseau social de nano-blogging qui m’a permis d’avoir mon master like a bawss (comment elle s’la pèteeee) aka Twitter, le hashtag « #BandKafrine » faisait son apparition dans ma timeline grâce l’homme que l’on surnommait Blu (si tu veux voir ses élucubrations diurnes et nocturnes, c’est par là => @Alexander_Blu ) :

« #BandKafrine y met gros soutif sous un haut dos nu »

« #BandKafrine y calcule l’Etat papa zot zenfant. Fo li paye toute »

Ces quelques tweets, qui, reflétant la réalité (ne nous mentons pas!), m’ont donné l’envie, que dis-je, l’inspiration, que dis-je, la volonté de faire, une fois n’est pas coutume, un point mode… la mode de nombreux spécimens dont j’ai pu me foutre que j’ai pu  observer pendant mes nombreuses années de piétonne dans la ville où le sport national s’avère être le « flamber de poubelles sur rond-point », j’ai cité, le Port!

Les « séguess » comme elles aiment à se faire appeler, adoptent donc un look indémodable survolant le bon goût, la classe les années; ce qui lui vaut d’avoir quand même un certain mérite. Je vais donc, pour changer un peu, vous énumérer les « fashion points » qui constituent le look de la Portoise type…here we go!

- La combi léopard 70% lycra/30% polyester qui laisse entrevoir le joli string avalé par deux flans jonchés de cratères que vous pouvez compter à l’oeil nu…mesdames, le sport ou les jeans sont vos amis, sachez-le!

-Le dos nu (comme cité plus haut) vert, profané par le soutif ROUGE qui vous donnerait presque envie de chantonner « Noël, joyeux Noël » si le besoin de débecqueter ne vous animait pas à la vue des vergetures au niveau des aisselles…Yummy! Mais sinon, dos-nu, comme son nom ne l’indique pas, je sais, signifie que le dos est censé être NU…just saying!

-Et si elles ont un soutif, estimez-vous chanceux! Parce que le non port de sous-vêtements sous un haut transparent…c’est dégoûtant! Vous vous retrouvez donc face à deux sacs postaux qui semblent être balancés par un postier élancé à toute vitesse et pouvez même vous adonner à un jeu… »Retrouvons le téton ». Quand on fait un 200Z on met un PUTAIN de soutien-gorge et ON REGLE SES BRETELLES!!!…S’il vous plait!

-Les leggings, parlons-en (encore)! Ou devrais-je plutôt dire, le « moule la moule » (oui, je suis charmante comme fille, je sais), qui, je vous le rappelle…n’est PAS UN PANTALON! Ayez pitié, arrêtez de nous violer la rétine avec votre intimité que nous ne tenons vraiment pas à voir, à moins que vous soyez vraiment bien gaulée! Autrement, c’est à faire débander un taureau en rut.

-N’oublions surtout pas le piercing au nez fait dans l’arrière-boutique du chinois du coin avec une aiguille qui n’a PAS servi à percer d’autres personnes (non, non!) et qui à, préalablement, bien sûr, été stérilisée, qui commence à se putréfier…rien de plus glamour!

-Le point cosmétiques: le contour des lèvres noir pour seul maquillage des lèvres qui fait grosse salope quand même légèrement péripatéticienne additionné au vernis qui s’écaille sur les ongles des pieds pas taillés depuis trois ans? trois semaines…vous avez le duo gagnant!

-Le point coiffure: les cheveux plaqués sur le crâne d’où s’émane une douce odeur d’huile de coco entremêlée de sueur…étonnant lorsqu’il fait 30 degrés dites-donc! Et les « chouchous » qui ornent la tentative de chignon ainsi que les mèches qui sortent du milieu de la tête pour venir faire un joli cadre au visage… on en parle?

chouchou

Il y a bien évidemment d’autres éléments qui pourraient étoffer cette liste mais ce sont les plus récurrents! Certes, ces spécimens ne sont pas spécifiques à la ville du Port, nous pouvons en contempler aux quatre coins de l’île mais, disons qu’au Port, il y en a une pléthore!

8 Comments

  1. Nan ms là tu as fait fort!et le pire c’est que c’est vrai!en tant que portoise je ne px que confirmer tt ca!c’est ce que je répète tout le temps et merci de l’avoir aussi bien écrit! Au moins mntnt c’est dit! Malheureusement la plupart des leggings sont taille unique (tu vois ceux avec la fameuse petite dentelle) Ms y’en a qui n’ont pas compris que qd on fait xxl et ben TU ne convient pas! Moi je crois que je vais me lancer ds des cours de cmt bien régler et choisir son soutif! Et je suis entièrement d’accord qd tu dis que mm si ce n’est pas spécifique au port ici Yen a énormément!(je paris q si t’en vois ds dautres villes qu’elle vient du Port lol )… c’est bientôt la fête commerciale et je peux te dire qu’à cette période…. l’envie de debecqueter est … fort présente. .. ;-)

  2. Et tu as oublié le gel en couche dans les cheveux, pareil la vache la passe la langue dedans ! Bieeeerk

  3. Coucou Maliiiiiii !

    De phénomènes dont j’ai pu en voir quelques exemplaires lorsque je bossais en tant que pion. Et oui ! ça commence souvent très jeune.

    Sans forcément faire de généralité, il est regrettable de constater que souvent ce style vestimentaire va de paire avec un intellect au ras de pâquerettes. Cela se constate souvent lorsque ces même spécimens se mettent à « parler ».

    Sinon ? Comment va ? Un gâteau bientôt ? xD

    Bisous ! :)

  4. Oh la moucateuse! mdr

    Au moins, ton blog a eu le mérite de faire rire (oui j’ai ri, c’est méchant) et d’apprendre l’anglais…l’anglais, c’est vrai à ces heures perdues car je dois m’aider de Reverso.

    A très bientôt!

    Oui, je t’assure que je reviendrai…pour moucater!

  5. lol…c’est clair que c’est à vomir. ..ah et j’y pense t’as oublié celles qui s’habillent de la mm couleur du chouchou au string qui dépasse!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

© 2017 Hey Mali!

Original theme by Anders Noren | Pimped by TikOUp ↑