Hey!

(you, out there un the cold, getting lonely,getting old, can you feel me?)

I’M BACK BITCHES! \o/ 

animal-rights

Depuis quelques soleils, l’idée me trottait dans la boîte crânienne d’écrire ma déclaration d’aversion envers la chasse. Elle m’était venue en voyant un reportage sur France 2, concernant un parc animalier au Texas, dans lequel des gens paieraient un bras une fortune (4000€) afin de pouvoir s’adonner en toute tranquillité à la connerie  ce qui semble être leur passe-temps favori, j’ai nommé, la chasse (ce qui est bien, c’est que des gens ne sont pas en train de mourir de faim dans le monde parce qu’ils sont sans le sou :) )!

bachman-lion

Ayant délaissé cette pensée, car, croulant sous le poids de la flemme du travail, je ne pus cependant pas ignorer l’article que je vis aujourd’hui (l’article en question) en flânant sur le réputé réseau social du nom de Facebook,  dans lequel, Le Nouvel Observateur exposait l’intelligence supra normale d’une grosse putain de connasse, pétasse, radasse, salopasse, pouffiasse de sa race  dénommée Melissa Bachman, pour rester courtoise :) Cette jeune sous-merde, pourriture, erreur de la nature se serait exhibée sur son compte Facebook, en photo devant l’animal qu’elle venait d’abattre de sang froid pour le plaisiiiiiiiir (Herbert, c’est pour toi!). C’est donc fière d’elle qu’elle paradait, ce 1er Novembre sur toute la toile, postant dans la foulée un tweet relatant de son exploit de la journée:

twitter

« @MelissaBachman: An incredible day hunting in South Africa! Stalked inside 60-yards on this beautiful male lion…what a hunt! »*

Avec 416 retweets et 200 fois favoris (au moment où Le Nouvel Obs a posté l’article), nous pouvons supposer qu’elle est suivie, soutenue et approuvée  par une pléthore d’orifices du rectum (autrement dit, des trous du cul), ce qui ne va pas pour me rassurer…bien au contraire!

Fort heureusement, des personnes sensées se sont indignées et ont lancé un mouvement contre cette biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip! Mais le mal est fait. Et il ne s’agît que d’une personne; qu’en est-il des autres?

Quant à ce fameux parc dont le nom est introuvable sur le net…QUI s’est réveillé un matin en se disant « Tiens! Et si on faisait un parc immense avec des espèces diverses d’animaux? Et si on faisait payer les gens pour venir les tuer? Et si avec l’argent que ça nous rapporterait, on en rachèterait d’autres? » JE VEUX DES CONS NOMS! Pour ceux qui s’amuseraient à rétorquer: « Oui mais…la chasse sert à réguler certaines espèces trop nombreuses, tu sais! C’est utile! »… (ET MON POING DANS TA GUEULE, IL SERAIT PAS UTILE??) Donc, si je suis la tentative de raisonnement, il y a trop d’animaux, on les tue! Donc, si je suis le raisonnement, il y a trop de cons, on les tue!…Right? Non, parce que, sinon, la terre est surpeuplée, les prisons/centres de détention/hôpitaux/orphelinats/villes/transports en commun etc sont en surcharge…Et vous allez abattre des êtres vivants sous prétexte qu’il n’y a pas assez de place? Bien que nous y mettions beaucoup d’ardeur, nous n’avons pas encore réussi à totalement détruire ce qu’il nous reste de terre…alors si on est capable de construire un parc immense (Non, pas CTB!) et y mettre des animaux, c’est qu’on a encore un peu de place, me trompe-je? Mais c’est tellement moins marrant de les laisser vivre tranquilles :)

Anyway, tout ça pour dire que j’implose de voir de pareilles choses (Oouh ça rime!) et que j’espère sincèrement que le statut des animaux va changer. Récemment,  Luc Ferry et ses 23 acolytes se lançaient dans « le manifeste des 24 intellectuels » en demandant à ce qu’il y ait une révision du statut juridique des animaux. (Si tu veux en savoir plus, ça se passe ici!) Etrangement, ce sont des intellectuels qui soutiennent cette cause…tu me diras, les personnes que je visais plus haut en avaient fini de tuer leurs neurones, ils sont passés aux animaux…et lorsque ça ne les amusera plus, ce sera?

Ma conclusion serait: Il faut tirer la chasse sur la chasse! Parce que la chasse, c’est pas classe! (Oui, j’ai trouvé ça toute seule! Bande de jaloux!)

« On reconnait la grandeur d’une nation par la façon dont elle traite ses animaux. »

Gandhi

Ps: Oui! Cet article s’appelle « Tire la chasse » parce que je suis extrêmement douée en matière de jeux de mots!

*Traduction: « @MelissaBachman: Salut, je m’appelle Melissa Bachman et je suis une super connasse! »