Category: mavie.conne (page 1 of 2)

J’ai, tu as, il a, nous avons, vous avez, ils ONT

Hey!

(hey, hey baby! I want to know if you’ll be my girl)

And…234566523 centuries later…I’m back bitches! \o/ (Ok, je me calme…) Je suis donc sortie de mon hibernation, malgré mes cours à préparer (Oui oui, ça se prépare! Non non, ça ne se trouve pas sur le net!) et ce fichu nerf coincé dans le dos, car une ignominie sévit depuis peu sur le net et semble faire partie d’une des deux maladies de ce XXIème siècle: Sexion d’assaut et Booba la déprime et la connerie.

Il y a quelque temps, je flânais sur un réseau social que je ne citerai pas (du nom de Facebook), et, grande fut ma surprise lorsque je vis ce qui me sembla alors n’être qu’une malheureuse faute d’étourderie: « Ont est allés à la plage » …pas de « xDey, posey, tmtcey ». Je me suis donc persuadée que « naaaaannnnnnnnn » et ben en fait SIIIIII!!!

Il s’avéra que, quelques jours plus tard, ce qui n’était censé être qu’une bévue se révéla une épidémie: l’Ebola de la grammaire française… Après en avoir insulté quelques uns (beaucoup d' »uns ») intérieurement au nom de la langue française  m’être indignée devant cette énormité, j’eus envie de catapulter à certains que PUTAIN! AVANT DE TE PRENDRE POUR UN PSEUDO PHILOSOPHE A LA CON AVEC TES PHRASES A DEUX BALLES TIREES D UNE CHANSON DE MAITRE GIMS QUI LUI AU MOINS A UN CORRECTEUR, BOUFFE UN PUTAIN DE BESCHERELLE BORDEL! ce serait bien avant de se lancer dans des soliloques à n’en plus finir (qui traitent toujours de sujets très touchants comme la vie de la mort de l’amour du coeur brisé mais qu’on s’en fout parce qu’ONT est forts…POURQUOI t’en fais un statut ALORS?) d’aller vérifier l’orthographe, que dis-je, la conjugaison, que dis-je, la GRAMMAIRE afin de donner une once de crédibilité à ces si belles pensées! (Ironique, MOI??? :O)

Parce que si je suis la LOGIQUE de certains…

ONT = ON au pluriel

Whatswrong

J’ignore qui a eu cette brillante idée mais la Grammar nazi que je suis n’a eu d’autre choix que d’en faire un article parce que bon, déjà, ça faisait dix ans et que vous aviez oublié l’existence de ce blog, me trompe-je? un moment et puis, je voulais qu’on m’explique. Non parce que… DANS QUEL MONDE? FILM? DANS QUELLE REALITE PARALLELE tu décides d’ajouter un « t » comme ça pour marquer le pluriel??? Sûrement parce qu’à la troisième personne du pluriel, les verbes conjugués se terminent par un « T » et que certaines gens « croivent » (du verbe croiver, 1er groupe) que ça s’applique également aux pronoms personnels.

Si vous comptez dans votre entourage des personnes de cet acabit, pourriez-vous leur expliquer que les DEUX SEULS ET UNIQUES emplois de « ont » sont:

1- ONT: verbe AVOIR conjugué à la 3ème personne du pluriel (Exemple: Ta mémé et ton pépé ONT vingt-quatre chats .)

2- ONT: auxiliaire AVOIR conjugué à la 3ème personne du pluriel (Exemple: Ta mémé et ton pépé ONT mangé du soso maïs ce midi.)

Histoire de voir un peu moins d’abominations, parce qu’entre les shootings photos de mannequins Facebook « maillés dans des branches à demi tout-nu en mode sekssyyy et qui doivent pas avoir beaucoup d’amis, parce qu’un ami, ça dit la vérité et non « wouahouuu trop belle ma chérieeeee » alors que la fille ressemble à un thon banane maïs gratiné avec le charisme et le sex-appeal d’une saucière (je vais me faire des amies, je sais) « vous avez demandez », « bonne anniversaire » et j’en passe, internet devient l’endroit où je me dis parfois que…

I-dont-want-to-live-on-this-planet-anymore

10 bonnes raisons d’accepter ses gros nichons (part 2)

Hey!

(now you’re bleeding for nothing, it’s hard to breathe when you’re standing on your own)

 

boobseyes

Puisque j’ai écrit un article dans le but de décomplexer les plus petits bonnets, je m’attaque aux gros bonnets comme Boney M à présent! Car, oui! Les gros bonnets complexent également mais pour des raisons différentes! Et puisque tout le monde devrait se sentir bien dans ses nichons, voici mesdames, une petite liste qui j’espère vous fera vous accepter, au pire, vous décrochera un sourire :)

Pourquoi alors faudrait-il accepter ses gros nichons sans complexe ?

10 bonnes raisons de ne pas envier les gros nichons (part1)

Hey!

(now, you’re an all star! Let the game on, go play)

 

Yo dawg

Mesdemoiselles, cet article s’adresse essentiellement à vous… Ces dernières années j’ai pu maintes fois entendre « wouah mais t’as trop de la chance! », « j’aimerais bien en avoir de plus gros moi », « je trouve qu’ils sont trop petits, comme toi c’est bien »…je vous arrête de suite: NON! CE N’EST PAS BIEN!

Les gros seins font autant fantasmer les femmes (parce qu’elles en veulent) que les hommes (parce qu’ils veulent jouer avec). Nous pouvons le constater dans les clips de rap US avec les filles dont les maillots sont trois fois trop petits qui courent autour d’une piscine et apprennent à boire du lait en s’en mettant partout ! Lorsque nous pensons à « forte poitrine », nous pensons à « sexy » (après je ne vais pas généraliser, il y a des gens qui préfèrent les plus petits bonnets)…mais je vais pour vous lever le voile sur ce mystère des temps modernes…

Toutes des salopes!

Hey!

(I just met you and this is crazy but here’s my number, so call me maybe?)

Ça va faire un mois que je n’ai rien posté et ce n’est pas l’envie qui manquait mais le temps… Du coup, comme ce soir il n’y a pas match, je vais tenter de vous matérialiser ma pensée malgré ma rotule qui fait sa péripatéticienne et qui pourrait éventuellement provoquer mon évanouissement de par la douleur aiguë (sa mère) qui a pris possession de mon corps en carton pâte en ces premières minutes du jour de la musique!

En l’espace d’un mois, j’ai bien eu le temps de réfléchir (ça arrive) au sujet que je voulais traiter et il s’avère que l’un d’entre eux me fascine particulièrement: le fameux « toutes des salopes ». L’écoute de cette phrase provoque chez moi l’envie de caresser la joue avec mon poing un rictus nerveux qui précède généralement la scène du crime -pendant laquelle je trucide la personne qui a osé prononcer cette phrase après lui avoir fait avaler sa langue- qui se déroule dans ma tête… Parce que oui, je vous le dis, pour prononcer ces mots, il faut quand même être un sacré demeuré! Et c’est un euphémisme!

We are one in a billion

Hey!

(je sais! C’est un grand vide quand il n’est pas là! Je crois qu’il ne le sait même pas!)

Hands on a globe --- Image by © Royalty-Free/Corbis

Si un jour il vous arrivait de vous ennuyer, ou, si votre tête, vos chevilles ou qu’en sais-je, venai(en)t à enfler (s’il s’agît d’une partie  située dans la zone sud de votre corps alors NON vous n’êtes pas concernés)…allez donc faire un tour sur Worldometers (clique)! Je vous assure que ça calme (peut-être même plus que les anti-stress que j’ai été forcée de prendre avant de passer ma soutenance pour éviter de m’évanouir xD)!

Goddammit!!!

 

 

Hey!

(Joe! Where you goin’ with that gun in your hand?)

 

 

Il y a un mois et des poussières, j’assistai à la conférence de Djénane Kareh Tager portant sur « Le Coran, la charia et la femme » à l’Université de la Réunion. Voyant cette journaliste franco-libanaise dénoncer tout haut ce que j’ai toujours pensé tout bas m’a donné envie, je dois vous l’avouer, de bondir de mon siège, dévaler les marches, la prendre dans mes bras, me prosterner devant elle et lui baiser les pieds d’aller lui serrer la main en guise de remerciement. Son but était de défendre les droits des femmes réduits à néant par la charia en citant le Coran (écrit initialement en arabe après avoir subi la tradition orale pendant un certain temps: sa langue maternelle). Mais surtout, d’expliquer que la charia ne respecte en rien le Coran.

Bizaaaar = Bizarre

Hey!

(Hey! You! You! I don’t like your girlfriend! No way! No way! I think you need a new one!)

Puisque nous nous trouvons dans une période décisive pour les cinq années à venir, j’ai décidé, chers lecteurs, de vous parler d’un sujet de la plus haute importance: les mots anglais créolisés! Quoi? Y’a un problème? xD

En effet, certains mots anglais ont été intégrés au langage commun, sans même que nous y prêtions attention tellement nous avons eu l’habitude d’entendre ces mots prononcés à la créole (chipolatas, ananas, gros piment ?? xD). Il est marrant de faire la comparaison avec la phonétique anglaise et de constater à quel point la musicalité change selon la langue…

Voici donc quelques exemples qui, j’ose espérer, vous décrocheront un sourire:

- « Banna la vole la marsandiz dan’ konténééééér! » =>> a container

- « Momon mi vé un ching gom! » =>> a chewing-gum (bubble gum)

- « Mi sorte coiffeur, ma la fé un broshing. » =>> brushing

- « Ben boire un pé la rouroute! » =>> arrow root

- « Prête un coup ton markééér là! » =>> a marker

- « Alé fé fok a ou don! » =>> fuck (you)

Outre ces termes créolisés, nous avons des mots anglais dont nous avons bien conscience qu’ils sont anglais…mais leur prononciation est à faire saigner des tympans un angliciste, comme par exemple: « Allons chez kuiik » (Quick) / « Ou néna fessebouk? » (Facebook) / « Mi garde déspéréte azouayv moin! » (Desperate housewives) . Et là, tu te dis « Ah ouais, quand même! » Mais je n’exagère même pas!! xD

Bon, il en est d’autres encore mais nous n’allons pas tous les citer parce que je vais aller rejoindre Morphée pour une durée indéterminée j’ai encore 35 pages de mémoire à rédiger :D Mais si jamais il vous en venait d’autres…faites pas vos radins, partagez-les! :)

Time difference

Hey!

(mamma…is that **** that makes you move mamma, get on the floor and move your booty mamma!)

(tableau « Le cri » d’Edvard Munch version les Simpson)

Oui je sais, « it’s been a whiiiileeeee »   (si tu veux écouter de la bonne musique, clique!) que je n’ai pas posté pour la simple et bonne raison que Jack Sparrow et ses potes s’en sont pris à mon blog et tout et tout mais tout est bien qui finit bien et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants machin! Et puisque ça fait longtemps que je n’ai rien posté, nous allons passer sur le fait que j’ai 40 pages de mémoire à rédiger pour d’ici deux semaines et que je n’ai presque rien fait encore…ouhhh la flemmarde rebelleee!!! Et pendant ce temps écoulé, le monde ne s’est pas arrêté de tourner puisqu’une fusillade a eu lieu  (encore!) dans une Université de Californie, nous avons mangé du chocolat, Hollande et Sarkozy se sont égosillés devant des dizaines de milliers de personnes, des civils ont été tués (encore!) en Syrie, nous avons honoré la mémoire de ceux qui ont péri il y a 100 ans à bord du Titanic, la Réunion a été en alerte tsunami, Israël a encore fait des siennes en ordonnant à la France de bloquer les activistes pro-Palestiniens dans les aéroports et j’en passe des meilleures…

Oops!

 

Hey!

(I put some new shoes on and suddenly, everything’s right!)

Étant carrément quelque peu tête en l’air, dans la lune, étourdie, distraite et j’en passe…il m’est bien souvent arrivé d’être confrontée à des situations hors du commun…à vrai dire provoquées par la seule force de mon inattention. Et puisque j’aimerais prouver à mon entourage que NON je ne suis pas un cas désespéré et irrémédiable, j’aimerais beaucoup que vous partagiez vos expériences les plus absurdes et délirantes afin que je me rassure sur ma personne! Il serait par conséquent très aimable à vous d’avoir l’obligeance, que dis-je, la bonté, que dis-je, la gentillesse, que dis-je, la générosité de nous faire part de ces moments de solitude   d’égarement pendant lesquels votre esprit semble prendre congé de votre corps et après s’être extirpé et vous avoir causé une honte sans pareille se décide tout de même à le réintégrer, vous laissant 3 secondes pour réfléchir à une excuse plausible et qui serait acceptée des personnes à qui vous auriez causé un tort… Bien souvent, tout ce qui s’échappe de votre bouche et qui matérialise votre pensée du moment est un « merde » « oops » désolé. Fort heureusement (ou pas), en ce qui me concerne, dans la majorité des cas, la personne à qui le tort est causé s’avère être…moi! Je suis consciente que ma crédibilité va en prendre un coup mais puisque c’est vous… :p

Voici donc quelques anecdotes qui ont rythmées ma vie, des bribes de pure connerie contées à la façon « Il était une fois » pour ne pas trop sortir du thème de l’article précédent :)

Conte emporain

Hey!

(oh yeah, how long? I guess I ought to walk away…)

Puisque le monde est en train d’évoluer et que les changements sont parfois affolants, voici ma version du futur conte contemporain ou conte moderne auxquel aura droit la génération à venir…

 

 

Il était une fois…une pouf amoureuse d’un geek. Elle avait pu l’apercevoir lors de sa sortie annuelle dans un fast-food américain qui commence par Mac et finit par Donalds, et, depuis ce jour, il hantait ses pensées. Bien heureusement, un des nombreux amis de la pouf jouait en ligne avec le geek et pouvait donc tenter une approche. Le soir venu, l’ami se connecta et, entre deux kills, se mit subtilement à parler d’elle…lui qui n’avait jamais eu de copine auparavant fut encouragé par ses autres amis les gamers. Il décida alors de sauter le pas et l’ajouta sur Facebook. Folle de joie, elle alla lui parler. Lui, alla mater ses 1456 photos et en conclut une chose: elle était bonneee. Après quelques minutes, il apprit qu’elle adooooooorait les chats, ce qui leur faisait un point en commun…alors, il décida de passer à l’étape suivante: il lui demanda une photo de ses boobs. Aussitôt, elle s’exécuta. Le geek était émerveillé: une fille qui mange au Mc Do, qui aime les chats et qui a de gros boobs…c’était presque aussi bien qu’une partie sans lag (« presque » parce que bon, faut pas non plus déconner!!).

Ils s’échangèrent leurs numéros afin de pouvoir se texter et se MMSer à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit puisque la pouf n’était pas tellement casanière; elle ne pouvait rester h24 devant son pc contrairement au geek. Celui-ci, après avoir reçu des textos du style « C’tr0 FuN :-DDD, t0ré trO du vNiR ;-)), t’Me ManK, ILY <3 kissouXxXx <3 byee Xdeiii » se demanda s’il n’avait pas commis une erreur…mais puisqu’elle continuait à lui envoyer des photos de ses boobs, il ne lui en tint pas rigueur. Une idylle était sur le point de naitre entre eux deux après qu’il eut la patience et le calme de lui expliquer que le réseau n’était pas une plante qui pousse au bord de l’eau et que dans la saga Star Wars, ce ne sont pas des étoiles armées qui se font la guerre (ce qui provoqua quelques facepalms)… Mais une autre geek gameuse, elle aussi amoureuse du geek ne pouvait le laisser sombrer dans cette relation sans lendemain. Elle qui n’avait pas de boobs et ne savait comment rivaliser face à la pouf, elle détenait cependant le secret ultime. En effet, la geek avait découvert que la pouf possédait une adresse HOTMAIL et un blog sur SKYBLOG! :O Lorsque le geek le découvrit…ce fût la fin; il n’osa même plus répondre à ses tweets, à ses iMessages… Il décida de la bloquer et de la supprimer…elle le dégoûtait! Après avoir effacé son numéro, il ne restait plus aucune trace de son existence dans la vie du geek. La geek, afin de séduire son geek, photoshopa une photo d’elle: elle faisait désormais du 90C…et tout devint possible…

 

POWNED!

ps: Ce « conte » des temps modernes est une petite parodie à prendre au premier degré; je m’excuse pour les stéréotypes et l’image réductrice…je sais que vous êtes bien plus que ça!!! Sans rancune :)

Older posts

© 2017 Hey Mali!

Original theme by Anders Noren | Pimped by TikOUp ↑